Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
05 Oct

Transcoevrons -4 oct 2015

Publié par Jack Ham  - Catégories :  #vélo

La transcoevrons

Le Nirvana est là, atmosphère unique et irréelle faite d' un mélange d eau, de brume et de forêt. Vous y pénètrerez dès les premiers tours
Tout vététistes doit avoir fait la Transco dans sa vie. premiers tours de pédales pour n en ressortir que lors de votre retour au parking. Ça paraît fou et c est la stricte vérité, à tel point que celles et ceux qui sont venus une fois reviennent à chaque fois et que certains, pour avoir manqué une édition, nous ont même dit avoir moins bien fini l année. Vous voyez, le bonheur, c est simple comme une rando. La Transco, la rando qu il vous faut !


Ce qui est merveilleux et unique dans cette rando c est le cadre dans lequel vous allez enfourcher votre VTT. Le temps est comme suspendu, quelques rayons d argent s étendent du haut des collines vers le Gué de selle. Puis le disque solaire embrase ce fabuleux décor et sitôt le départ pris, tout s enchaîne. La suite vous la connaissez, vous ne vous lassez pas de ces parcours de rêve. Et si par hasard vous veniez pour la première fois, sachez que ce merveilleux site de départ c est aussi celui de l arrivée et qu entre les deux, c est encore plus beau !

a l'arrivée des 73 kilomètres.

a l'arrivée des 73 kilomètres.

Avec Vincent, Nous  avons  décidé  de faire le 73 km. La Plus longue distance.

Arrivée  à 7H45,  le temps de  se préparer,  nous partons  vers 8H25. Et  déja il y a  beaucoup de V'ttistes qui sont partis. D'ailleurs  nos copains  du CVH53, Manu, Michel ... Sont déja à pied  d'oeuvre. Passé  les premiers raidillons,  nous empruntons  le BOIS de CRUN vers le 20 kilomètres. et  la  ça monte!. C'est assez  difficile, mais pas insurmontable. En  effet, le terrain est   bien sec. J'ai vu certaines années, cette montée était très éprouvantes et techniques du fait du terrain gras.
Vincent entame  cette montée à un rythme  d'enfer. Je   ne puis suivre. D'ailleurs personne.
Après , c'est le majestueux Mont Rochard. Après un second ravitaillement ,  nous apercevons le Montaigu. Mais pour une  courte période. Et Oui, à 10  heures, le  Brouillard est présent. Nous ferons la montée et la descente du Montaigu dans la brume. Après un autre ravitaillement , nous partons  pour la Boucle des 73 km. Et la , presque plus personnes. Et la c'est plus plat.
De retour de la boucle, on repasse au ravitaillement. Il ne reste plus que 11 kms  quasi en descente. Que  nous avons  fait à fond. Tout  a fait de manière insconsciente. J'avais déja oublié une  chute que j'ai  eu vers le 50 kilomètres.

De  retour au Gué de Selle à 12H25.  4 heures tout compris avec les arrêts. On a assuré.

Je crois.

Jacky
 

la transcoevrons le 4 Octobre 2015
la transcoevrons le 4 Octobre 2015

la transcoevrons le 4 Octobre 2015

Moi et Vincent à L'arrivée. Jean Pierre.
Moi et Vincent à L'arrivée. Jean Pierre.

Moi et Vincent à L'arrivée. Jean Pierre.

Michel  avec les  copains du CVH
Michel  avec les  copains du CVH
Michel  avec les  copains du CVH

Michel avec les copains du CVH

Commenter cet article

À propos

Mes Virées en Montagne, en Vélo, de la moto