Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 Apr

Tour du Grand Paradis

Publié par Jack Ham  - Catégories :  #montagne

Tour du Grand Paradis
Tour du Grand Paradis
Tour du Grand Paradis

Ski de Randonnée du 2 avril au 8 avril 2006

Site protégé depuis de nombreuses années, le parc naturel du Grand Paradis est un vrai paradis pour la faune et la flore qui l’habitent. Des mélèzes centenaires de la première montée, aux bouquetins fièrement campés sur les sentiers de la fin du raid, chaque étape est un hymne à la nature.

A l'est du parc national de la Vanoise, le parc national du Grand Paradis est le premier du genre en Europe (créé en 1922 par VE II il me semble), et offre donc une nature exceptionnellement préservée. Il n'est pas rare d'y croiser un bouquetin, qui viendra volontier "picorer" dans votre main si vous lui offrez quelque-chose.

Le Gran Paradiso, qui donne son nom au massif est un des "4000" les plus faciles des alpes. C'est une course essentiellement glaciaire, sur un terrain peu crevassé.

Préambule

Enfin, nous partons pour le grand Paradis sur un idée D’Yves .Nous l’espérons que se sera une superbe semaine de ski de rando.

Seul Yves connaît très légèrement car il y était à l’age de 15 ans.

Pour Bruno et moi-même ce sera une découverte de ce beau massif .nous avons récupérer des infos sur Internet pour imaginer un circuit .

Bruno a fait acheté une carte du secteur à Rennes , mais elle n’est qu’au 1/50.

A Chamonix, Yves profite s’acquérir un sac à dos , Bruno un baudrier, Jacky un masque de ski.. Ensuite vers 19h, nous filons chez Didier au Grassonet , manger et dormir pour partir de bonne heure le lendemain.

*J1* : De Valnontey 1666 à Vittorio Sella à 2584m sueur et douleurs aux épaules

Lever 7 h30,nous partons pour la vallée D’Aoste en Italie et passons par le tunnel du mont blanc. Nous devons garer la voiture , à Valnontey du coté de Cognes pour entamer notre circuit. Bouquetins et chamois sont de la fête pour notre montée sur le refuge Vittorio sella (2584). Que les sacs sont lourds .Dès les premiers hectomètres, j’ai mal aux pieds. Je sens que cela va être la galère pour mes pieds.

Après être arrivé au refuge de Victoria sella,(2584m), je suis déçu de ma forme physique.

L’après-midi avec Bruno nous entamons une petite balade de 1h30 au dessus du refuge…

Le gardien « Jean » est très accueillant, et sa compagne avec son nez à la Cléopâtre , jolie. !

Lundi 3 avril

*J2* : Punta Rossa :

 

Lever 6 heures, départ du Refuge de Victoria Sella pour la pointe de Rossa, (3630m).Très belle course variée, la neige est excellente. Au sommet, nous quittons les skis pour mettre les crampons et, nous sommes accueillis par un vent violent

On ne compte plus le nombre de mes chutes à la descente pour le plus grand bonheur de mes compagnons. Bruno traque avec son appareil photo une de mes chutes, pas facile !!

J’ai très mal aux pieds , ce qui m’empêche de m’exprimer ..Pour le lendemain , je décide d’enlever les semelles, pour gagner un peu en grandeur de chaussures. Attention exclusif, Bruno son slip du Pakistan, heureusement sans les odeurs!

 

_Mardi 4 avril-Traversée pour le refuge Chabot par grand Serra(3552m)

*J3* : Le Gran Serra 3552m atteint par le glacier del Loson, redescente

  • sur le glacier Timorion,

Lever 5h30, partis à 6h02, nous partons devant trois guides accompagnés de leurs clients respectifs et une équipe de bordelais pour effectuer la trace. La veille, nous avions partager de faire la trace avec les bordelais (5) .ils sont très sympas sauf la fille. Bruno la surnommé la « caporal Chef ». Nous effectuons la trace a tour de rôle, jusqu'à Grand Serra(3552). Au sommet les Bordelais prennent le relais. Il y a trois cols successifs a passer et l’étape est longue. Au troisième col, mes peaux se décollent et je perds 1h ; et je rejoins épuiser les copains au sommet.

Pas de problème dans la descente, Bruno , gentiment effectue des chutes pour m’accompagner dans la poudreuse. Nous arrivons au Refuge de chabot vers 14heures ?. en fin de d’après, une perturbation arrive, les prévisions météos ne sont pas optimistes pour le lendemain.

Jour 4:Mercredi 5 Avril, Joyeux anniversaire Bruno ! et que de neige !!!

Descente sur la vallée de Valsavarenche et marche vers Pont à

> 1960m. Remontée sur le refuge Vitorio Emanuele II à 2775m (humide)

Après un temps magnifique depuis le début de la semaine, c’est un temps épouvantable, il neige , on y a peine voit à 30 mètres ; Pas question , d’aller en altitude.

Vers 9h30, tous les groupes décident de descendre la Vallée pour rejoindre le Refuge Emmanuelle 2 par le Bas .C’est la galère !;

Jeudi 6 Avril , Grand Paradis,4061m

*J5* : Gran Paradiso 4061m (moins les 3 m de la vierge inaccessible _

Réveil 6h,Refuge Emmanuelle 2, nous partons vers 7heures pour le sommet « Grand paradis »,(4061m), seul sommet Italien de plus de 4000 mètres. Après avoir doublé des anglais partis 20 minutes avant nous , nous effectuons entièrement la trace vers le sommet.

Quel bonheur, nous apercevons environ 30 personnes lancés à notre poursuite !(il y a 5 cordées derrière nous..

Itinéraire :partir plein nord et contourner l’éperon rocheux pour arriver dans une combe. Remonter cette combe par la droite(attention glace).On arrive au dos d’âne vers 3200m. Vers 3850,monter vers le sommet désormais bien visible dans une pente plus soutenue orientée sud ouest., attention glace !arrivés au col (4030m), déposer les skis et faire les derniers mètres en rocher facile ; Très belle descente, je me suis régalé.

Vendredi 7 Avril ,traversée sur Pontèse 2200m

*J6* : Traversée du col du Grand Paradis à 3345m

Refuge Emmanuelle 2 , réveil 6 h, nous prenons notre temps, il y a de la fatigue dans l’air.

Les sacs sont encore lourds, trop lourd à mon goût, c’est à mon tour de porter la corde.

Nous partons effectuer une grande traversée pour rejoindre Pontèse ,2200m.Nous passons par le col de grand paradis 3345m, et de Becchi, je suis mort à la descente. Nous arrivons au refuge 14h30 dans le brouillard , pas facile à trouver, refuge petit mais sympa.

Le soir ,nous mangeons à la table,du groupe composé du guide Italien et de ses clients.

3500m environ ensuite descente sur le vallon de Valeille jusqu'à la

> voiture à Lillaz 1617m (merci Yves)

Dernier jour, il faut passer par un col culminant à 3304m pour rejoindre la vallée, encore une longue journée de prévue.

Dés 5 heures, tout le monde s’affole dans la chambre commune, sauf nous ! On attendra tranquillement 6 heures du matin pour se lever. Après tout , nous sommes en week-end !

Nous partons vers 6h50, et Bruno part plein pot ! Il semble confondre ski de fond et ski de montagne avec gros sacs. .Monsieur Buchet à une idée derrière la tête; et veut faire un extra , un sommet qu’il a repéré la veille. Bien vite , nous rejoignons les premiers groupes , mais Yves et moi-même, sommes en difficulté.. Vers3200, après avoir passé, tout le monde, Bruno et moi , partons pour tenter l’ascension de la pointe Oudezana. Nous passons en avoir pour 2 heures de plus, en fait il faudra compter t presque 3h30 !. Nous convenons avec Yves ; que lui, récupéra la voiture laissée dans l’autre vallée ; et nous nous rejoindrons dans le fond de vallée. En fait ; le sommet n’est pas facile.Je décide d’en faire une bonne partie en crampons , tant la neige n’est pas bonne. Au col , longue arête en rocher, un italien nous rejoint ; très belle ourse.

Ensuite revenue en bas , il faudra remonter l’autre col et effectuer une longue descente dans la vallée. Cette descente , ne sera pas très facile, car la neige était devenue lourde. Nous retrouvons Yves 16h00. Il était temps car il faut que je redonne mes skis de location à Chamonix. Le magasin ferme vers 19heures. On a quand même le temps de boire une bière de 66 cl. Passage chez Didier pour une douche, nous retournons le soir même. Arrivée vers 4 heures du matin à Laval

Jacky

Tour du Grand Paradis
Tour du Grand Paradis
Tour du Grand Paradis
Commenter cet article

À propos

Mes Virées en Montagne, en Vélo, de la moto