Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 Apr

Raid à Ski dans le Valais

Publié par Jack Ham  - Catégories :  #montagne

du 3 juin au 8 juin 2012


CE RAID GLACIAIRE S’EST DÉROULÉ DANS UN CADRE EXCEPTIONNEL DE HAUTE MONTAGNE. ALPHUBEL, NEDELHORN. ETC. CE SONT DES SOMMETS À PERDRE LE SOUFFLE..

Entre Zermatt et Saas Fee, il y a une incroyable concentration de sommets dépassant allègrement les 4000 mètres. En juin 2006, nous étions partis Bruno et moi dans le massif du Mont Rose.

Pour cette année, nous avons exploré la région de Saas Fee, la vallée qui jouxte Zermatt.

Raid à Ski  dans le Valais
Raid à Ski  dans le Valais
Raid à Ski  dans le Valais
Raid à Ski  dans le Valais
Raid à Ski  dans le Valais
Raid à Ski  dans le Valais
Raid à Ski  dans le Valais
Raid à Ski  dans le Valais
Raid à Ski  dans le Valais
Raid à Ski  dans le Valais
Raid à Ski  dans le Valais
Raid à Ski  dans le Valais
Raid à Ski  dans le Valais
Raid à Ski  dans le Valais
Raid à Ski  dans le Valais
Raid à Ski  dans le Valais

Le ski de montagne se place à la confluence de la randonnée pour la découverte de la montagne, de l’alpinisme pour les techniques de sécurité, du ski de fond pour le plaisir du geste à la montée et du ski de piste pour la technique de descente.

A la montée, les fixations sont mobiles à l’arrière et permettent de remonter des pentes à l’aide d’un dispositif anti-recul placé sous les skis : les peaux de phoque.

A la descente, on enclenche l’arrière des chaussures dans les fixations (alors qu’en télémark on laisse l’arrière mobile) pour skier comme en ski de piste. Pas de chronomètre, juste le plaisir d’être en montagne et de parcourir de grands espaces par ses propres moyens. L’itinéraire n’est pas balisé, le skieur de randonnée est autonome et apte à juger des conditions de la montagne pour savoir adapter son itinéraire et rebrousser chemin si cela s’avère nécessaire. La satisfaction de l’effort à la montée est au moins égale au régale des descentes en terrain non aseptisée.

Cette discipline, c’est avant tout la découverte d’un massif ou d’un sommet skis aux pieds : n’est ce pas le meilleur moyen de fréquenter la montagne nature l’hiver ou au printemps ?

DÉPART LAVAL

Vers 3h45 du matin dring, dring !

Et oui il faut se lever ! C’est enfin le grand jour, le jour du départ. En effet il y a un mois, nous avons reporté notre raid. Les risques d’avalanches étaient trop élevées. Compte tenu, de nos contraintes de calendriers respectifs, Bruno et moi, nous partons la première semaine de juin. Cela veut dire, neige moins bonne, plus de portage avec les skis sur le sac. Cela veut dire aussi, que les refuges ne seront pas gardés. Mais nous aurons la montagne et les refuges d’hiver que pour nous ! Hier, j’ai consacré l’essentiel de mon après-midi a préparer mes affaires. Il ne faut rien oublier. Entre les vêtements techniques, les accessoires de sécurité, les vivres de courses et les vivres pour le voyage aller - retour.

Bon je me lève, je dois passer prendre Bruno dans moins d’une heure. Nous arrivons donc à Täsch vers 13h30. Le voyage est de 945km. comme souvent pour aller dans le valais suisse, nous passons par Besançon. Et pour l’autoroute Suisse, on serre les fesses... On ne paie pas la vignette... mais chut !!!!

Raid à Ski  dans le Valais
Raid à Ski  dans le Valais
Raid à Ski  dans le Valais
Raid à Ski  dans le Valais
Raid à Ski  dans le Valais

Pour la Montée vers le refuge de Täsch avec 2 jours de nourriture, en partant de Täschalp, selon le topo, il faut deux heures en comptant large. Nous avons le temps, donc on attend qu’il ne pleuve plus et d’avoir un peu plus de visibilité. 16H30, tant pis, il est temps de monter, on sera trempé. Ce n’est pas cela qui va nous décourager. Après plusieurs heures, nous n’avons pas trouvé le refuge. Nous. revenons frigorifié à la voiture planter la tente. Il fait froid, on est trempé, bref ce n’est pas la fête.

Mardi 4206M Alphubel

Lever 4H30. Nous avons prévu une grosse étape, l’Allalinhorn et l’Alphubel.

En fait on fera que l'Alphubel, beaucoup de vent et l'Allalinhorn n'était pas en conditions .

La montage, c'est aussi savoir renoncer.

MERCREDI 6 JUIN MONTÉE PÉNIBLE AU REFUGE BORDIER, 2886M

MONTÉE AU NADELHORN 4327M SOIT 1440M DE DÉNIVELÉ EN 5H ENVIRON.


Lever vers 4 heures du matin, nous partons avec un sac relativement léger. En effet, les vêtements de rechange, nous les laissons au refuge Bordier, comme la nourriture pour le soir et le lendemain. Le Nadelhorn est vraiment un beau sommet. Il a fallu passer des cols avec le ski sur le sac. Arrivée à l’épaule du Nadelhorn, on dépose le sac et les skis. Il faut finir crampons aux pieds. Il reste 500 mètres de dénivelé. Bruno me prévient : il faut accéder au sommet en moins de deux heures car le mauvais temps

VENDREDI 8 JUIN : retour Laval

Commenter cet article

À propos

Mes Virées en Montagne, en Vélo, de la moto